La pratique du golf exige de la concentration, la répétition d'un geste parfait, la fusion avec le matériel adapté à son niveau, de l'entraînement et une posture irréprochable que ce soit en practice ou sur les départs. L'objectif étant d'atteindre une parfaite maîtrise de son corps lors du swing, et de sortir le geste adéquat en fonction des situations.

Comprendre les paramètres exigeants du Golf

 

Sur le principe le Golf est on ne peut plus simple puisqu'il s'agit de mettre une balle de petite taille dans un trou situé à diverses distances sur un terrain plus ou moins facile comportant des difficultés d'ordres techniques et psychologiques. Déjà expliqué comme cela le Golf parait déjà un peu plus compliqué.

 

 

Le matériel que ce soit les balles, les clubs, les chaussures du golfeur a fortement évolué ces dernières décennies pour s'adapter aux exigences de la pratique mais aussi à la morphologie du golfeur.

 

 

 

 

 

 

Ainsi suivant la distance à parcourir, la variation des coups et le positionnement de la balle sur le terrain, chaque swing ou putting devront être fait en fonction d'un certain nombre de paramètres que seul le cerveau du golfeur saura analyser.

 

 

Approche de la posture dans le golf

 

Encore faut il que le pratiquant de golf, quelque soit son niveau ait les bons paramètres au départ pour être en mesure d'adapter son geste lors de son coup. C'est là qu'apparaît l'importance de la posture du corps. La pratique golfique, si on veut y prendre du plaisir et ne pas galèrer sur les parcours, demande d'avoir une posture équilibrée en plus d'un bon apprentissage.

 

 

 

En Golf ce geste qui se veut le plus précis possible exige, et c'est peu de le dire, d'avoir une posture irréprochable. En observant les pratiquants sur les parcours de France et d'ailleurs il est aisé de constater que nombres de ceux-ci, les golfeurs, ont de réels déséquilibres.

 

 

 

 

 

 

L'incidence sur le jeu est importante. Mal réglé un golfeur ne peut prétendre à performer sur un parcours et le cas échéant à être régulier dans ses coups. Bien sûr on peut toujours maudire ses clubs, le terrain, son partenaire mais une des raisons primaires reste la posture.

 

 

 

Les conséquences d'un corps en déséquilibre

En sport généralement la posture joue toujours un rôle important. Mais certains sports sont plus concernés que d'autres souvent pour des raisons différentes.

La posture, en sport d'endurance comme la course à pied par exemple va influer sur les apparitions de lésions symptomatiques dans les membres inférieurs. Ces troubles récurrents chez beaucoup de coureurs ont la même origine, un problème postural.

En golf, bien que les mouvements soient très différents la posture sera prépondérante dans l'exécution du geste. A ce stade il est facile de comprendre que si la structure du corps est légèrement décalée la préparation du geste et/ou sa finition risque d'en subir les effets. Pire sans que l'exécutant s'en rende compte de lui-même, puisque le dérèglement est intégré par le corps, le déséquilibre a des chances d'être amplifié lors du geste. Rien d'étonnant alors si le coup n'atteint pas l'objectif.

J'entends déjà des voix s'élever pour objecter que si le corps à intégré le déséquilibre et que l'on a appris à jouer dans ses conditions, alors on sait faire avec. Faux, car  au fil des ans les déséquilibres ont tendances à s'accentuer et de plus le corps reste instable.

Voyons maintenant de quoi il s'agit. Une posture déséquilibrée ne sera pas la même chez tout le monde mais la cause première, elle, si.

Les problèmes posturaux

 

Pour la plupart d'entre nous ces troubles posturaux sont visibles au niveau du bassin. La dissymétrie est souvent visible à l’œil nu. Mais ce n'est malheureusement que le côté émergé de l'iceberg car le bassin n'est que le résultat visible. Ce dernier peut-être en inclinaison, en torsion, voire les deux en même temps.

La traduction sur le terrain de ces pathologies sera:

  • pour une torsion du bassin: une ouverture du corps à droite ou à gauche, qui, lors de la rotation pour réaliser le swing aura une incidence de même nature sur la trajectoire de la balle.
  • pour une inclinaison ou dissymétrie: le bassin penche d'un côté ou de l'autre s'ensuit alors une attaque trop tôt de la balle, ou trop tard suivant le sens.

 

Cette mauvaise position du bassin entraînera aussi un léger déséquilibre au niveau des jambes, un manque de souplesse, parfois un  verrouillage ou blocage de la hanche. Vous pourrez même avoir l'impression qu'une jambe est plus courte que l'autre.

Et là ce n'est que le bassin. La colonne vertébrale aussi entre en ligne de compte pour le geste du golfeur. L'axe principal du corps est fortement sollicité et il n'est pas rare de constater qu'elle aussi se trouve en déséquilibre entraînant maux de dos, douleurs lombaires, sciatiques et divers troubles qui seront autant d'obstacles pour une bonne pratique du golf. En remontant on s’aperçoit que l'alignement des épaules se trouve en correspondance avec l'orientation du bassin ce qui ferme ou ouvre le mouvement.

Le secret pour éviter tous ces désagréments et retrouver un geste parfait se trouve à la base de votre crâne. Oui aussi haut que cela. L'Atlas, première vertèbre cervicale, est la cause de tous les déséquilibres du corps notamment de la colonne vertébrale, du bassin et de la posture générale. En mettant la tête en porte-à-faux même légèrement elle oblige le corps à rectifier l'équilibre créant ainsi encore un plus grand déséquilibre.

 

Le saviez-vous, la vertèbre Atlas, première vertèbre cervicale sur laquelle l'ensemble de la tête repose (la tête pèse entre 5 et 6 kgs) a, pour plus de 85% des personnes, un défaut d'orientation. Le fait de remettre cette Atlas permet au corps de reprendre sa position d'équilibre idéale.

 

Ainsi le défaut de posture crée par cette anomalie n'est plus un obstacle à la performance et à la précision de vos coups.

 

L'alignement de l'Atlas

 

Lors d'un alignement de l'atlas les changements se font à plusieurs niveaux. Le fait que l'inclinaison de l'Atlas provoque un port de tête déséquilibré elle est la conséquence directe d'un manque d'équilibre et des défauts de postures généralisés du corps humain. Heureusement la remise en place de cette vertèbre est dorénavant possible et ceci sans douleurs ni manipulations.

 

L'Atlas comme on l'a vu à une incidence directe sur la colonne vertébrale et le bassin. Le corps ayant comme axe vertical la colonne vertébrale qui doit être prolongée par la tête est prévu pour être en structure droite (ne ditons pas droit comme un i). Si la tête est hors de son axe idéal cela provoque diverses déséquilibres et tensions dans son prolongement (cou, colonne, bassin, membres supérieurs et inférieurs) avec en toile de fond un corps qui s'use plus rapidement, qui se fatigue pour rectifier le manque d'équilibre permanent qui bloque ou accentuera les dysfonctions du fait de son positionnement inadéquat.

 

En extrapolant cela permet aussi de prévenir les pathologies liées à l'âge comme on a souvent l'habitude de les nommer. L'arthrose de la hanche par exemple qui semble ne pas apparaître quand le bassin est correctement aligné et stable. Pour revenir à l'atlas le fait de rectifier son alignement et de la remettre dans sa position optimale permet de pouvoir agir sur le reste de la structure du corps à long terme.

En réalité l'atlas induit le retour à l'équilibre du squelette et donc sur une échelle de temps plus grande réduit de façon conséquente les troubles musculo-squelettiques. Le bonus réside dans le fait que non seulement vous pourrez jouer un golf de meilleure qualité mais en prime vous pourrez parcourir les terrains plus longtemps en laissant la voiturette au garage.

 

 

L'A.A.E bien plus qu'un simple soin

 

Prendre soin de sa santé avec une activité sportive est la meilleure décision que vous puissiez prendre. La société actuelle force la sédentarisation et le manque d'activités. L'importance de pratiquer une activité sportive n'est plus à démontrer et le golf a beaucoup d'atouts dans ce sens, de nombreux adeptes et passionnés l'on bien compris.

 

 

Pour justement garder tout le bénéfice d'une pratique sportive sans subir les contraintes liées au golf, le moyen mis à disposition du corps, afin qu'il se maintienne dans un état optimal, reste un bon équilibrage de sa structure. La solution la mieux adaptée est le recours à la méthode A.A.E. L'Atlas Alignement Expérience est unique en ce sens qu'il suffit d'une seule intervention pour que l'ensemble structurel du corps retrouve son équilibre.

Ce soin, ou plus exactement la méthode introduit un nouveau paradigme dans le paysage sportif et golfique. Libéré des troubles posturaux le réalignement de l'atlas impacte aussi certaines fonctions organiques du corps. Certains trouverons dans ce protocole de soin complet une libération collatérale de quelques troubles qu'ils avaient laissés s'installer insidieusement.

 

Le protocole de soin alternatif A.A.E a aussi l'avantage de ne nécessité aucune manipulation du corps par le praticien. C'est le système d'auto-guérison du corps qui met en place les gestes nécessaires à la restructuration de la position du squelette.

 

 

La bonne attitude, le bon geste, le plaisir du golf

 

Pour conclure, se faire plaisir sur un terrain de golf, outre le fait de prendre l'air dans un environnement agréable et bucolique, réside dans le pouvoir de créer un jeu optimal en vue d'établir un score. Mais scorer en dessous du PAR nécessite d'éviter le ROUGH et de maintenir des trajectoires de balle les plus rectilignes possibles afin de rester sur le FAIRWAY et/ou atteindre le GREEN.

 

 

Pour produire le meilleur jeu il faut donc investir dans le matériel qui correspond le mieux à votre morphologie et à votre façon de jouer mais aussi, et c'est essentiel, avoir la posture de corps la plus juste. La méthode A.A.E entre réellement dans cette ligne de conduite, c'est le moyen le plus doux mis à disposition pour aider votre physique à performer à tous niveaux.

 

 

Etes-vous prêt à adopter la posture idéale?       Oui!

Alors réserver dès maintenant votre A.A.E

(atlas alignement expérience)